Travaux / démolition

Constat visuel amiante

A la suite de travaux de retrait d’amiante ou d’encapsulage, les locaux ne peuvent être restitués sans un contrôle préalable appelé constat visuel amiante.

Comme son nom l’indique, cette investigation, réalisée par un opérateur certifié amiante avec mention, s’effectue visuellement, selon la norme NF X46-021 d’Août 2010 au travers d’une lumière rasante et en deux étapes.

La première qui fait partie intégrante de l’analyse libératoire de 1ère restitution, est opérée après nettoyage du chantier, avant le retrait du confinement, et consiste à vérifier qu’aucun résidu d’amiante ne figure au niveau des surfaces traitées.

A défaut, une action corrective doit être impérativement menée.

La seconde qui s’insère dans l’analyse libératoire de 2ème restitution, est réalisée après le retrait du confinement, et doit s’assurer que la zone du chantier comme lors de la première phase, est parfaitement conforme et ne requiert aucune autre action corrective, levant ainsi toutes les réserves éventuellement émises lors du premier constat visuel amiante.

Dans le cas contraire, toute la procédure doit être réitérée, avant de pouvoir restituer les locaux aux futurs occupants.

Qu’il soit opéré en première phase ou en seconde, chaque constat visuel amiante est obligatoirement suivi d’une mesure d’empoussièrement pour contrôler la concentration d’amiante dans l’atmosphère.  

Devis express

Demandez votre devis gratuit,
réponse dans les 24H !